Coût

Quel est le prix d'un mètre cube de béton ?

Lorsque l’on choisit pour son chantier de commander un béton prêt à l’emploi (BPE) à une centrale à béton plutôt que d’utiliser une bétonnière pour fabriquer le béton à la main, il est essentiel de connaître le prix du béton afin de constituer son budget prévisionnel. Dans cet article, nous décortiquons tous les composants du prix d’un m³ de béton.

Par Léa Ordener / Le 1 Décembre 2021

Processus de fabrication et livraison du béton

Pour comprendre de quoi est constitué le prix d’un mètre cube de béton, commençons par rappeler les différentes étapes de production, livraison et mise en œuvre du béton prêt à l’emploi, c’est-à-dire lorsqu’on fait appel à un bétonnier, ou fournisseur de béton, plutôt que de fabriquer le béton à la main, à l’aide d’une bétonnière.

On fait appel à un bétonnier lorsque les volumes à mettre en œuvre sont trop importants pour être fabriqués à la main.

La première étape pour l’entrepreneur consiste à commander du béton auprès de la centrale. En s’appuyant sur les études de structure réalisées par un bureau d’études spécialisé, l’entrepreneur détermine les différentes formulations ou formules de béton dont il va avoir besoin pour construire son ouvrage. Celles-ci tiennent compte de différents paramètres, parmi lesquels la résistance du béton, l’environnement auquel le béton va être exposé (on parle de classe d’exposition), la durabilité ou encore les conditions de mise en œuvre du béton (bétonnage par temps froid, bétonnage par temps chaud,…). Les différentes formules de béton correspondent à des proportions bien définies des constituants du béton (ciment, eau, granulats, sable), avec ajout éventuel d'additifs (accélérateur, retardateur, superplastifiant, etc.). Le coût de chaque constituant étant variable, la composition des formules de béton aura un impact fort sur le coût final du béton. Ainsi on n’utilisera pas la même formulation pour réaliser un radier et un poteau. Si le radier demande une résistance plus importante, le dosage de ciment sera plus fort et par conséquent le prix sera plus élevé.

Une fois la formulation du béton décidée et la commande passée, le centralier fabrique le béton demandé. Il mélange pour cela les différents constituants du béton (ciment, granulats, eau et sable), et verse le béton dans des camions malaxeurs dits camions toupies ou plus simplement toupies, afin de permettre sa livraison jusqu’au chantier.

Pour rappel, pour la fabrication d’un mètre cube de béton standard, il faut : 300kg de ciment, 800kg de sable, 1 tonne de granulats et 180L d’eau.

Lorsque le béton est livré via la toupie sur le chantier, il va être mis en œuvre par les équipes travaux :

  • soit directement à l’aide de la goulotte,
  • soit à l’aide d’une grue à tour munie d’une benne,
  • soit à l’aide d’une pompe automotrice. Si tout le béton de la toupie n’est pas utilisé, il est renvoyé à la centrale. C’est ce qu’on appelle un retour béton, qui aura un coût pour le client puisque la centrale doit gérer ce volume qui lui est retourné.

Décomposition du prix du béton

Le prix d’un m³ de BPE est compris dans une fourchette allant de 100 à 200 € HT.

Mais comment estime-t-on plus précisément le prix du béton ?

Tout d’abord il est calculé à partir du prix de chaque composant de base du béton (granulats, ciment, sable, eau). À titre d’exemple, le prix unitaire pour un m³ de béton classique de classe de résistance C25/30 est compris entre 80 et 100€ HT (hors livraison). Cela reste une estimation, car le coût des matières premières n’est pas le même suivant la localisation !

Mais si le prix du m³ de béton varie considérablement, c’est aussi parce qu’il dépend d’autres facteurs comme la présence d'additifs spécifiques dans la formulation, le transport ou l’utilisation éventuelle d’une pompe à béton.

Les additifs

Comme on l’a vu, selon la nature de l’ouvrage que l’on souhaite réaliser ainsi que ses conditions d’exposition et de mise en œuvre, on peut être amené à utiliser des additifs au mélange ciment, eau, granulats et sable. Par exemple, si l’on effectue un bétonnage par temps froid ou un bétonnage par temps chaud, on utilisera des additifs dits accélérateurs ou retardateurs de prise. Il existe de nombreux autres types de bétons utilisant des adjuvants tels que le béton autoplaçant, le béton hydrofugé, le béton fibré, etc. Chaque additif que l’on ajoute à la composition du béton peut coûter de 5 à 15€ par m³ de béton.

De manière générale, plus la formulation du béton est complexe et plus il sera cher : plus la classe de résistance est élevée, plus la classe d’exposition du béton est complexe, plus les conditions de mise en œuvre sont spécifiques, et plus le prix unitaire du béton sera important. Par exemple un béton fluide de consistance S4 sera plus cher qu’un béton de consistance standard S3.

Ainsi le prix du béton varie selon les ouvrages à réaliser et le prix d’une dalle de béton pour une terrasse ne sera pas le même que pour des fondations, ou encore pour un voile.

Le transport du béton

Bien entendu, la distance entre la centrale à béton et le chantier va contribuer à la variation du prix du béton.

Selon les contrats, le prix lié au transport du béton peut être calculé de deux manières :

  • soit sous forme de forfait par camion toupie : on parle de prix de transport par toupie.
  • soit en incluant le prix du transport dans le prix unitaire du béton et en ajoutant une facturation supplémentaire dans le cas où les toupies ne sont pas remplies à leur volume maximal : on parle d'incomplets. Les incomplets correspondent à la quantité de volume vide dans le camion toupie. Si par exemple on commande de 2 m³ de béton sur une toupie de capacité 7,5 m³, alors les 5,5 m³ vides seront facturés en tant qu’incomplets. Pour donner un ordre de grandeur, le prix des incomplets varie entre 10 et 20€ HT par m³.

Le pompage

Un camion-toupie peut décharger le béton directement jusqu’à environ 2,5m depuis l’arrière du camion grâce à une goulotte. Néanmoins, en l’absence de grue à tour ou si l’accès à la zone de bétonnage est plus compliqué, il faudra utiliser un système de pompage qui engendre un coût additionnel. Par exemple, il est plus difficile de couler du béton en hauteur que de couler une dalle de terrasse ou des fondations.

Le prix va dépendre du choix de la pompe utilisée pour le déversement du béton.

Voici quelques types de pompes :

  • les mixo pompes ou camions malaxeurs-pompes : ce sont des toupies avec un système de pompe intégré ;
  • les city pompes, utilisées pour le pompage seulement mais assez compactes ;
  • les camions pompes (avec des longueurs de flèches variables, de 18m à plus de 60m).

Le prix des pompes tient en général compte d’un forfait à la journée ou à la demi-journée, plus ou moins cher en fonction de la taille de la pompe, et d’un montant proportionnel au nombre de m³ pompés lors du bétonnage. Il faut compter pour le prix du pompage entre 500 et 1000€ par m³ pour un forfait 1/2 journée et de 7€ à 15€ par m³ pour la redevance au m³ de béton pompé.

D’autres éléments peuvent contribuer à augmenter ou diminuer le coût du béton et sont donc à prendre en considération pour la facture de béton : le retour béton que nous avons évoqué plus haut dans l’article, le temps d’attente lors de la livraison du béton ou encore les bétonnages prévus durant des jours ou heures non ouvrables.

La facture de béton

La facture de béton est le document envoyé chaque mois par le fournisseur de béton au responsable de chantier récapitulant tous les coûts que l’on a pu décrire dans cet article. On retrouve dans la facture l’inventaire des toupies livrées avec les différentes plus-values.

Chaque ligne décrit :

  • le prix unitaire du béton,
  • le prix du transport ou des incomplets,
  • les additifs utilisés,
  • le temps d’attente éventuel des toupies sur le chantier,
  • les retours béton,
  • le prix des pompes,
  • le prix des ouvertures tardives ou exceptionnelles de la centrale.

Maîtriser son budget béton avec Concrete Dispatch

Avec la solution Concrete Dispatch, simplifiez vos suivis financiers et budgétaires.

Concrete Dispatch calcule automatiquement et dans le détail le coût de votre béton, toupie par toupie, en fonction des volumes, des prix unitaires et de toutes les plus-values. Vous obtenez le prix total que vous pouvez directement comparer à votre facture de béton. De plus, cet outil vous permet de suivre précisément le budget béton par ouvrage et de comparer les volumes de béton théoriques aux volumes réellement mis en œuvre.

Partager :

Abonnez-vous
à notre newsletter

Votre inscription n'a pas pu être enregistrée, veuillez réessayer.
Merci d'avoir rejoint la newsletter Concrete Dispatch !